Ariel Jacobs : "on ne part pas à la guerre avec une armée de moutons !"

Comment fédérer 22 égos surdimensionnés, 22 joueurs à la fois alliés et concurrents, derrière une même bannière ? Comment, en 15 minutes, l'espace d'une mi-temps, remotiver un groupe alors que la partie lui échappe ? Des primes de match plus importantes sont-elles aussi plus motivantes ? Quid des disparités salariales au sein d'une équipe ? Faut-il privilégier la méritocratie ou l'équilibre des salaires ?

Ces questions, parmi bien d'autres, je les ai posées à Ariel Jacobs. Je voulais à tout prix cerner la méthode de cet homme, vainqueur de deux championnats de Belgique avec Anderlecht et du dernier championnat du Danemark avec Copenhague. Je voulais comprendre le leader qu'il est, modéliser un coach avide d'excellence et porteur de belles et fortes valeurs.

Il m'a reçu chez lui, à Diegem, avant de repartir, bientôt, pour le Danemark.

Cliquez sur ce lien pour voir l'interview en 4 parties : http://acteurdevotrevie.be/ 

L'œil pétillant de bonheur et de malice dès qu'il parle de son métier, Ariel Jacobs est intarissable et toujours pertinent. Lucide aussi lorsqu'il évoque les dérives de son sport. Surtout, il est intelligent, clairvoyant, passionné et donc passionnant. Passionné par le foot ? Sans aucun doute. Passionné par l'humain ? C'est certain.

Et s'il raconte les trophées gagnés comme cette Coupe de Belgique avec le club de La Louvière en 2003, il précise que le public et les médias retiennent la victoire, la coupe brandie. Lui retient le processus. Ariel Jacobs a compris que le chemin compte bien plus que la destination.

Ariel Jacobs est un Aigle Véritable.

Bon Vol avec lui les Amis et à très vite !

Fabian

 

Toutes les news